Agir Local – Paris 15ème

Il pleut des cordes dehors et c’est autour d’une boisson chaude, dimanche 1er mars 2020, que les Colibris du 15ème arrondissement se sont réunis pour aborder le sujet des élections municipales. Comment, à cette occasion, tenter de faire sa part ? Une solution est proposée par le Collectif pour une Transition Citoyenne, créé par une trentaine d’associations : le Pacte pour la Transition.

Nous sommes une quinzaine rassemblés pour discuter du Pacte. Après une brève présentation du mouvement Colibris pour les nouveaux arrivants et une mise au point sur les actualités du groupe local Paris 15ème, la parole est laissée à Arthur, venu du Pacte pour la Transition Paris (pour la mairie centrale). Il explique dans un premier temps en quoi consiste le Pacte : c’est un outil dont n’importe quel citoyen peut s’emparer (à condition de n’être sur aucune liste électorale) pour créer, avec d’autres habitants d’une même commune, un accord visant à engager des candidats sur des mesures concrètes en faveur d’une transition écologique, démocratique et sociale. Le but est donc de créer un pacte adapté à la localité puis d’aller démarcher le plus de listes possible pour les faire signer. Les signataires à date ont été annoncés publiquement le 4 mars lors d’une conférence de presse à Paris.

Ainsi, chacun depuis sa commune, aussi petite ou éloignée soit-elle, peut agir grâce aux fiches d’aide créées par les experts du Pacte. Ces fiches présentent en détails 32 mesures parmi lesquelles les citoyens choisissent leurs priorités, trouvent des exemples concrets selon différents niveaux d’exigence (de 1 à 3). Nul besoin de s’y connaître en politique non plus ; au contraire, le Pacte ne se veut aucune affinité partisane.

Présentation du Pacte pour la Transition par Arthur, du Groupe Local Paris

       Pour la suite de la réunion, nous avons donc décidé de commencer à cibler les mesures répondant aux besoins du 15ème arrondissement. Suite à un rapide vote indicatif, nous avons organisé deux groupes de travail autour des deux thématiques plébiscitées afin de réfléchir à des mesures concrètes. Un troisième groupe s’est également formé autour de la candidate Europe Écologie Les Verts pour le 15ème arrondissement de Paris, venue à la rencontre pour s’informer en tant que citoyenne et qui a décidé de signer et s’engager sur les 32 mesures du Pacte dès ce dimanche 1er mars 2020.

Groupe autour du thème de l’alimentation

Animé par Evelyne, administratrice du réseau MIRAMAP

Ce groupe a réfléchit sur des propositions en lien avec la mesure #5Appuyer la structuration de filières paysannes, bio et locales, rémunératrices pour les agriculteurs et agricultrices – , la mesure #6Préserver et mobiliser le foncier agricole et accompagner l’installation de nouveaux agriculteurs et agricultrices dans une logique paysanne – et la mesure #7Proposer une alimentation biologique, moins carnée, locale et équitable dans la restauration collective.

Propositions constituées au sein de ce groupe :

  • Créer un jumelage entre les paysans bio locaux de la région parisienne et la restauration collective dans Paris (écoles, entreprises, etc). Un diagnostic sur ce sujet est nécessaire. Une grande partie de l’agriculture francilienne est aujourd’hui consacrée à la production de céréales destinée à l’exportation. Il faudrait redonner la priorité aux petits producteurs et les mettre en lien avec les cantines, qui sont encore généralement gérées par de grandes filières industrielles.
  • Mieux informer et sensibiliser les consommateurs (conférences, affiches, débats, émissions…), exiger la traçabilité et l’impact carbone de chaque produit… Il est nécessaire de rétablir une transparence sur toute la chaîne de production afin de provoquer une prise de conscience sur l’alimentation. Cette dernière est un levier important en faveur de la transition environnementale et de la santé de chacun.

Groupe autour du thème des tiers lieux

Animé par Liliane, animatrice d’ateliers autour de la Communication Non Violente et de la permaculture, organisés chez Matreselva.

Ce groupe a réfléchit sur des propositions en lien avec la mesure #31 – Mettre à disposition des initiatives associatives et citoyennes du territoire, les espaces et ressources pour favoriser leur collaboration, le lien social et le développement de tiers-lieux – espaces d’expérimentation, de partage, de co-gouvernance, etc. – largement ouverts à l’ensemble des habitant·es

Propositions constituées au sein de ce groupe :

  • Mettre à disposition dans différents quartiers du 15e arrondissement, des containers amovibles avec réservation pouvant accueillir des associations pour leur permettre de se réunir plus facilement. Ce type de lieu couvert a déjà été mis en place sur les quais de Seine piétonnisés. A cela pourrait s’ajouter un lieu central, plus spacieux, pour organiser des événements de plus grande importance.
  • Donner accès aux espaces et salles des centres d’animation de l’arrondissement aux initiatives associatives et citoyennes, quand ceux-ci sont disponibles.

La séance s’est clôturée dans la bonne humeur et la célébration de la première signature du Pacte pour la Transition dans le cadre des Municipales 2020 au sein du 15ème arrondissement de Paris. 

Signature du Pacte pour la transition par la candidate
Aminata Niakaté, L’Ecologie pour Paris 15

Tous les citoyens volontaires sont les bienvenus pour continuer à interpeler les candidats, développer le la dynamique initiée autour du Pacte du dans le 15ème et, qui sait… le faire signer à d’autres candidats ! Pour rejoindre le groupe déjà constitué, vous pouvez écrire à l’adresse suivante :

pacte-75015@listes.transition-citoyenne.org

Nous incitons également les habitants de Paris en général à former des collectifs pour le Pacte dans les autres arrondissements ! Il n’est pas trop tard : un pacte peut même être signé après les élections, par l’élu.

Le Cercle Coeur des Colibris Paris 15e : Anaëlle, Isabelle, Joséphine et Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *